francia

 
Exporter au Mexique - Business France Mexique
 
mexique artisanat
EXPATRIATION
Adresses utiles
Argent
Culture
Education
Formalités
Guide de México
Histoire des Français au
Mexique
Liens
Petites annonces
Presse-radio-télé
Restaurants
Santé
Stages
Téléphoner
Tourisme
Transport
Un autre regard
Volontaire International
en Entreprise (VIE)
Votre argent
Economie
C'est la France
Images de France
Cours de français au Mexique
 
 

 

 

Accueil Expatriés Archives


Et si nous allions à Malinalco ?


LE MONARQUE

Aujourd’hui, nous allons découvrir un lieu magique. De janvier à avril, l’endroit est envahi du bruissement soyeux des ailes d’un papillon nommé monarque. Cet insecte est apparu il y a 345 millions d’années. En nahuatl, papillon se dit papalotl, ce qui a donné naissance au mot papalote : cerf-volant.

Tout près de Zitacuaro dans l’Etat du Michoacán, se trouve le sanctuaire de Angangueo. Edifice fragile et vivant, arbres alourdis de bouquets fleuris bruyants, espace semé de gros flocons colorés. Aucune expression ne peut réellement décrire le spectacle grandiose qui s’offre au regard des visiteurs (silencieux de préférence) : nous sommes au pays des monarques !

Les papillons s'installent partout : sur les pins, les cours d’eau, les pierres, la mousse et les êtres humains. Ils se posent partout sans vergogne, sur votre épaule, votre bras, votre tête. Vous avancez en regardant le sol, vous balayez d’un revers de main délicat les audacieux qui, insouciant du danger, s’arrêtent juste sous votre semelle de géant.

Mais pourquoi ce grand rassemblement ? Question de magnétisme ! Les chercheurs ont démontré que la plupart des sanctuaires se situent dans des zones de grande activité magnétique.

LE PARCOURS : A la fin de l’été, les monarques se promènent encore au Canada et aux Etats Unis. Mais ces petits animaux ne supportent pas le froid, alors dès que le temps se rafraîchit, avant les premières neiges, ils repartent en direction de Mexique. Depuis des millions d’années, des générations entières de parents, d’enfants, de petits-enfants perpétuent la tradition en effectuant chaque année le voyage. Cette migration ne se fait pas d’une traite, le petit corps des papillons ne résisterait pas à une distance de cinq mille kilomètres, alors les colonies font des pauses. La vitesse moyenne est de 15 à 45 kilomètres heure. Cela vous surprend ! ne levez-vous jamais le pied de l’accélérateur ?

Ces petites bêtes s'orientent grâce à 3 systèmes : selon la position du soleil, de la lumière, et des forces magnétiques. A l'aide de leurs yeux, les papillons reconnaissent les différentes heures du jour ; ils perçoivent également la lumière solaire polarisée. Ensuite, les antennes prennent le relais, elles adressent un signal en direction de "l'organe JOHNSTON" (également nommé caisse magique), ce dernier fait suivre le message aux ailes qui se mettent immédiatement en mouvement. Bref, le papillon est un radar miniature.

Pour résumer : si vous passez voir nos petits amis, je vous promets un moment émouvant et merveilleux. Mais il y a des règles à respecter : le silence, la nature, la vie. Evitez de fumer sur le site, les arbres et les ailes des papillons sont fragiles. Au fait, avez-vous remarqué que les ailes déployées des papillons ressemblent à des poumons ? C'est pour cette raison que j'ai intitulé mon dernier roman "Laurie ou le souffle du papillon".

A bientôt.

 

 

Note : L'organe JOHNSTON est constitué de petits conducteurs qui permettent l'orientation du papillon.

*Ecrivain français ayant vécu de nombreuses années au Mexique.

Les "petits" sites de Nicole Tourneur.

Laurie ou le souffle du papillon

Le dernier Soleil

 

negocios francia mexico exportar
negocios francia mexique exportar exportaciones

 

 

 

Página facebook Clasicos y Deportivos México

clasicos y deportivos : sitio para apasionados del auto